Sous les chutes d’Iguazu

En repartant de Cafayate, on repasse par Salta pour prendre un bus qui nous emmènera jusqu’à Puerto Iguazu. On part déjà un peu en retard avec notre super bus semi-cama, le début du trajet se déroule comme sur des roulettes, on mange, regarde un film et là… c’est le drame ! Vers 22h00, le bus s’arrête sur le bas-côté et rien à faire, impossible de redémarrer. Nous sommes sur une route un peu au milieu de nulle part et ici, pas de réseau pour les portables !!! 😮 Les chauffeurs s’entêtent à essayer de réparer… en vain et tout le monde prend son mal en patience en dormant un peu. Vers 4h du mat’, on entend de nouveaux essais de démarrage, on a un peu d’espoir… mais toujours rien à faire ! On passe donc la nuit sans avancer d’un centimètre. 😦

DSC03600

Le matin, toujours aucunes nouvelles de ce qui nous attend, on ne nous propose ni eau, ni nourriture, heureusement qu’on avait prévu le coup !!! Les gens commencent à désespérer, à s’impatienter ! On nous informe enfin qu’un bus va venir nous chercher « dans deux heures », mais on va attendre plus du double pour que le bus de remplacement arrive vers 12h40 !!!

Ouf, on peut enfin rejoindre notre première escale à 19h… mais bien sûr, notre correspondance ne nous a pas attendus ! On nous assure qu’un autre bus est en route pour nous emmener directement à Puerto Iguazu, super une escale en moins ! 🙂 Mais tout n’est pas si simple le bus « en route » est bloqué sur un pont à cause d’un accident ! On attendra donc encore deux bonnes heures dans le froid pour enfin repartir ! C’est dans un énorme bus presque pour nous tout seul que nous partons enfin pour arriver à Puerto Iguazu à 6h du matin…

IMG_3601 IMG_3602

38 heures de trajet et deux nuits dans le bus, nous voilà frais comme des gardons pour commencer la visite d’Iguazu ! 🙂

Malgré notre fatigue et le temps maussade et froid, on décide d’aller directement visiter le côté Brésilien des chutes. On prend le bus ( et oui on en redemande ;)), passe la frontière très rapidement comme tout le monde et nous voici à l’entrée !

Grosse surprise, on n’est pas les seuls ! Cela ne serait pas si gênant s’il n’y avait pas qu’un seul petit sentier pour parcourir le site !!! 😮 On fait donc la queue-leu-leu pour prendre les photos et se retrouve souvent coincés à l’arrêt avant les points de vue ! Super, on a l’impression d’être à Eurodisney !!!

DSC03620

Cela gâche un peu la quiétude, mais n’empêche pas que le site reste impressionnant ! 🙂

DSC03611 IMG_3643

On s’avance petit à petit jusqu’au début des chutes.

DSC03652

Arrivés au fond, une passerelle attend les intrépides pour être au cœur de l’action ! 🙂

DSC03667

On l’a fait et on en est ressortis complétement trempés ! 🙂

La visite s’achève là, on est mouillés et on a froid. Vite, vite, on monte dans le bus qui nous reconduira à Puerto Iguazu pour une bonne douche chaude et une bonne nuit de repos! 🙂

Le lendemain, c’est reparti ! Et cette fois-ci, c’est le côté argentin qui nous attend. On doit quand même reprendre un bus pour y arriver, mais aujourd’hui le soleil est de la partie ! 😀

De ce côté, toujours autant de visiteurs, mais les sentiers sont plus nombreux et on a moins l’impression d’être entassés ! Ils ont même un petit train pour rejoindre les différents points d’accès. Malheureusement nous ne l’emprunterons pas pour aller jusqu’au bout car il y a trop d’eau et l’accès à la fameuse « Garganta del Diablo » est fermée… 😦

IMG_3698

Ici, c’est d’un tout autre œil que l’on voit les chutes : on est dessus, dessous, dedans… bref, on peut faire tous les étages ! 😉

IMG_3760 IMG_3836

Sur le site on croise plein de coati pas du tout farouches… et quelques jolis piafs ! 🙂

DSC03748 DSC03684

Mais les chutes reprennent vite notre attention, il faut dire que le spectacle est magique. 😀 Les arcs-en-ciel subliment les vues tout comme la végétation luxuriante !

DSC03706 IMG_3830

DSC03780 IMG_3842

Un endroit mythique de plus à notre palmarès et on a eu de la chance, à une semaine près, le site était fermé tellement il y avait d’eau ! 🙂

                       

                             

Ce qui nous a surpris :

  • des argentins de notre bus qui font un « barrage » sur la route avec des branches enflammées ! 😮
  • faire la file d’attente sur un sentier de visite…
  • Iguazu sonnait tropical à nos oreilles… on a eu bien froid !
Publicités

6 réflexions sur “Sous les chutes d’Iguazu

  1. Que d’eau, que d’eau ! Il y en avait moins quand on y est allé et on a pu aller à la Garganta del Diablo… mais sous un authentique orage tropical ! Donc on a été bien trempés nous aussi côté argentin ! Plus rien de sec, sauf mes papiers et appareil photo prudemment rangés dans un plastique ! 🙂
    Le lendemain, côté brésilien, pour la passerelle du bas, nous, on avait acheté des capes ! 🙂
    En nov-décembre, il faisait chaud et même s’il y avait du monde, on a pu être plus tranquille que vous ! 🙂 Il y a donc Iguazu et Iguazu !

  2. Impressionnantes ces chutes, il ne manque que le son ! Cela valait le coup d’être trés patient pour arriver au but et être enfin récompensé. Vous êtes magnifiques les amoureux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s